Startup, maîtrise & productivité : j’accélère, mais je gère !

by Alexandre Vallin on 4 mai 2017 , 0 commentaires

Votre startup est en train de connaître un véritable boom, que ce soit en termes de nombre d’utilisateurs ou de finance ? Bien joué ! Vous entrez dans une phase passionnante (si, si) : celle de l’accélération. Sacré challenge ! Que vous ayez un CTO ou non dans votre équipe, vous allez devoir gérer la situation dans les mois à venir. Voici nos recos’ pour parvenir à VRAIMENT faire rimer accélération avec décontraction !

Accélération vs. amélioration produit

C’est la première chose à faire quand on amorce une accélération : profiter de cette période faste pour améliorer son produit – et se concentrer, par la même occasion, sur les éléments qui ont un vrai impact financier sur votre business.

Comment ? Commencez par constituer des clubs utilisateurs, qui auront pour mission de recueillir les demandes utilisateurs. C’est une pratique courante chez les développeurs de logiciel, car qui est mieux placé que les utilisateurs pour savoir ce dont ont besoin les utilisateurs ?

Ensuite, organisez des ateliers de design de service. L’idée ? Impliquer l’ensemble des protagonistes du projet (la team technique, les utilisateurs finaux et vous) pour définir les priorités et créer une killer app ou un service incontournable. Vous pourrez ainsi monter une roadmap aux petits oignons, avec une phase UX design optimisée menant à un développement en toute sérénité.

Accélération vs. organisation

La phase d’accélération doit être une phase de dérapage contrôlé, pas une phase de panique ! L’idée est donc d’avoir une totale maîtrise de votre activité au quotidien. Plusieurs conseils pour y parvenir :

  • Demandez à votre team technique d’estimer les users stories (les fonctionnalités attendues par le produit) en story points, c’est-à-dire en niveaux de difficulté. L’idée ? Gagner en efficacité dans la création des sprints plannings (les délais fixés pour réaliser les fonctionnalités prioritaires).
  • À propos d’efficacité, pensez à adopter les méthodes Agiles* et en appliquer les grands principes. En bref : réunissez-vous régulièrement, encouragez le partage et les retours… Bref, gagnez en Agilité au sens noble du terme !
  • Ne négligez pas le testing, que ce soit pendant le développement ou à la fin de cette opération capitale (un bonjour aux devs qui nous lisent !). Cela vous évitera d’avoir à remonter trop loin en cas d’erreur à quelques jours du lancement…
  • Tranchez entre interne et externe : si vous n’avez besoin d’une technologie que de façon ponctuelle, faites appel à un prestataire externe, bien sûr. Mais posez-vous quelques secondes : et si cette technologie devenait clé pour votre futur cœur de business ? Dans ce cas, prenez le temps de former quelqu’un en interne !

acceleration startup

Accélération vs. choix des outils

Vous avez le pied sur le champignon ? Pour une phase d’accélération encore plus efficace, il va falloir choisir les bons outils. Autant dire ceux qui vous permettront d’avoir une vision globale de votre projet : qui fait quoi, quand, où, comment, pourquoi et avec qui.

Si vous débutiez votre activité, on vous aurait conseillé Trello… sauf qu’il n’est pas le plus efficace lors d’une forte montée en charge. Dans ce cas, tournez-vous plutôt vers la suite Atlassian. Vous disposerez alors de toute une palette de logiciels (testing, documentation, calcul de vélocité, timetracking…) pour gérer de A à Z votre projet !

Accélération vs. dette technique

Accumuler les erreurs, c’est prendre le risque d’accélérer… droit dans le mur. Votre objectif doit donc être de construire un socle technique “propre”, afin de monter en charge sans risque d’être freiné dans votre (superbe, disons-le tout net) ascension.

La solution ? Vos devs, qui ont du talent à revendre ! Impliquez-les au maximum dans vos réflexions en amont du projet, échangez avec eux sur les enjeux et sur ce qu’ils pourraient être amenés à traverser. Mieux vaut anticiper les problèmes, qui vous prendront six fois moins de temps à régler day one qu’en fin de projet !

L’accélération, c’est le bon moment pour déployer des méthodes d’organisation efficaces, réfléchir sur l’architecture adoptée et poser les bases d’un très bel avenir. Votre objectif ? Faire en sorte que votre startup soit capable de s’adapter et de gérer la montée en charge. La bonne nouvelle ? SOLUTI peut, comme pour Simplifia et Like a Bird, vous accompagner dans cette démarche !

* N’hésitez pas à vous faire conseiller sur la méthode Agile : vous pouvez par exemple nous rendre visite au 73 ! On adore en parler, surtout autour d’un café 😉

Crédits photo : Fashion.qkiz.com ; Unsplash.com (Emile Perron)

A propos de l’auteur
ALEXANDRE VALLIN
#CEO #Agile #Tech #Webby
Alexandre VallinStartup, maîtrise & productivité : j’accélère, mais je gère !