Un CTO arrive ! Comment s’y préparer ?

by Christophe Charles on 21 mars 2017 , 0 commentaires

Allez, on vous le promet d’avance, ça se passera bien ! Toute startup qui souhaite grandir doit avoir une orga’ solide et un socle technologique fiable. Objectif ? Supporter la montée en charge liée à la phase d’accélération, le tout sans rien casser. Ça tombe bien, il existe un poste dédié à ce type de préoccupation : celui de CTO, véritable chef d’orchestre technique qui planche sur la structuration des process. Reste que son arrivée se prépare en amont, qu’il s’agisse d’une mission à durée indéterminée ou plus ponctuelle (Hello CTO for Equity !). SOLUTI vous donne des pistes pour un accueil en toute sérénité.

Définissez son rôle

Et oui, c’est la première chose à faire pour accueillir votre CTO efficacement ! Commencez par définir précisément son périmètre opérationnel : rôle, missions et limites de son poste. Bref, ce qui entrera – ou non – dans son scope.

Ensuite, revoyez la répartition des tâches. Gestion du parc informatique, optimisation produit, (ré)organisation de l’équipe de développeurs, relation avec les prestataires externes… À son arrivée, le CTO va en effet reprendre pour lui différentes missions, assurées jusque-là par le reste de la team. Redéfinissez donc les interactions entre tous les membres de l’entreprise, soyez carré sur les responsabilités de chacun… bref, peaufinez l’organisation pour qu’il se retrouve dans une structure qui « roule » !

Enfin, n’oubliez pas de créer la fiche de poste du CTO avant sa venue. L’idée ici ? Avoir une base de travail à affiner ensemble, une fois le CTO arrivé. Moults objectifs pour ce document :

  • L’aider à prendre ses marques ;
  • Identifier les risques et opportunités de la boîte ;
  • Initier la conduite du changement ;
  • Organiser sa veille technologique…

arrivee du cto

Donnez lui une vue macro côté technique

Indispensable pour l’aider à prendre son poste de la manière la plus efficace possible ! Vous ne voyez pas de quoi on veut parler ? Il s’agit ici de lui fournir toutes les infos liées au matériel et au dev’ pur et simple :

  • Nombre moyen de bugs par mois ;
  • Délai moyen de résolution pour chaque type de bug (erreur de codage, mauvaise compréhension, architecture bancale, technologie inadaptée, etc.) ;
  • Temps passé sur la résolution de bug, vs. celui consacré à l’évolution du produit…

L’essentiel ici est d’être transparent – et exit l’autoflagellation ! Le CTO n’est pas là pour juger, mais justement pour comprendre les points faibles de l’entreprise… pour l’aider à rebondir et avancer plus sereinement.

Préparez son intégration

Historique technique, détail de l’architecture produit, organigramme, executive summary (s’il y en a un), fiche de chacun des postes… Par intégration, on entend bien sûr la documentation qui l’aidera à se mettre dans le bain mais pas que !

En dehors des amitiés qui peuvent (on vous le souhaite !) se créer, l’intégration d’un nouveau venu passe par une chose : une vraie anticipation et une bonne préparation d’un point de vue humain. Vous ne voyez pas trop comment vous y prendre ? Voici quelques pistes, pour que votre CTO-to-be puisse vous accompagner dans un futur – n’ayons pas peur de le dire – radieux !

Créez un planning d’intégration

À vous de lui donner la forme qui vous ressemble le plus à votre entreprise ! L’idée ? Penser un planning sur plusieurs semaines (une, c’est un peu court ; trois, ça commence à faire long) à destination de votre futur CTO, pour lui faire découvrir le quotidien et les impératifs de chaque poste.

arrivée du cto

Ici, l’enjeu est double : aider le CTO à prendre conscience des enjeux de chacun (crucial pour un rôle aussi transversal) et réussir à dégager des créneaux dans l’emploi du temps des membres de l’équipe déjà en place (pas toujours évident selon leur charge de travail). Petits conseils pour que tout se déroule le plus facilement possible : prenez-vous y à l’avance et impliquez activement la team dans le projet.

Point one-to-one en mode informel ou session vis-ma-vie calée à la minute, à vous de voir ce qui colle le mieux à vos valeurs business. Interviews menées par les collaborateurs en place, repas à la bonne franquette, jeux inter-teams… Les possibilités sont (quasi) infinies !

Organisez la rencontre avec les clients

Si votre CTO doit être intégré à la vie interne de l’entreprise, il faut aussi qu’il aie connaissance des problématiques clients. Indispensable pour mettre en place les bons leviers au bon moment ! Pour l’aider à prendre ses marques, deux axes :

  • Le mettre au parfum de l’historique et de l’actualité de chacun des clients (enjeux business, personnalités interlocuteur, plan d’action sur les prochains mois, problématiques rencontrées, etc.)
  • Prévoir des temps forts de rencontre entre votre CTO, des membres clés de l’équipe et le client. Rien de mieux pour l’inscrire sur la durée, officialiser sa prise de poste et lui donner la crédibilité qu’il mérite !

En clair, donnez à votre CTO toutes les clés pour comprendre la réalité de votre entreprise et vous donner les meilleurs conseils pour son avenir. Petit pro tip : pour favoriser son acceptation par l’ensemble des collaborateurs… organisez un apéro ! Sa venue est une pré-fête, celle qui précède la meilleure année de votre boîte. 😉

Crédits photo : Stocksnap.io (Álvaro Serrano, Scott Webb, Oli Dale)

A propos de l’auteur
CHRISTOPHE CHARLES
Christophe CharlesUn CTO arrive ! Comment s’y préparer ?