Le blog
Transformation digitale
Comment vous mettre sereinement au digital… et dormir sur vos deux oreilles ?
24 août 2017 par L'équipe Soluti

Notre approche du numérique a évolué au cours des années : aujourd’hui, le monde est digitalisé. Réservation d’une chambre d’hôtel, achat de billets de train, recherche de restaurant, visionnage de films… que ne fait-on pas avec Internet ? Reste que les entreprises ont encore deux solutions : rester figées dans leurs vieilles habitudes ou s’adapter au changement digital. Vous souhaitez être dans la seconde démarche ? Vous ne savez pas par où commencer ? Pas de panique : Soluti vous donne ses meilleures astuces pour une première approche sereine du digital !

Le digital, une menace ou une opportunité ?

Les deux, en réalité : menace pour les entreprises qui n’innovent pas, opportunité pour celles qui débordent d’idées ! En effet, à notre époque ultra-connectée, tout va très vite. La clé ? L’innovation. C’est elle qui permet aux grosses entreprises de tenir le cap face aux startups… sous peine de fermer boutique. Blackberry, ex leader mondial du marché des smartphones, peut malheureusement en témoigner.

Nous sommes, de plus, entrés dans une époque où la désintermédiation est reine. De nouveaux acteurs ont su flairer la bonne affaire, comme Booking (leader des plateformes de réservation en ligne en 2015, avec 40 % de parts de marché !), qui “déleste” les hôtels de la gestion du marché (offre, prix…) et ne leur laisse que la fourniture des chambres et du ménage !

Le chemin vers une prise de conscience constructive

Le digital est donc une opportunité, à condition de se saisir de ce qu’il a à offrir aux entreprises. Pour cela, la première étape est de mettre en place les conditions d’une véritable prise de conscience. Comment ? Nous y venons ! Commencez par intégrer les collaborateurs à la stratégie. On accepte mieux ce que l’on comprend, c’est une évidence ! Ensuite, tolérez l’échec : vous en tirerez de précieux enseignements pour la suite des opérations. Ouvrez-vous à ce qui se fait chez les autres acteurs, concurrents ou non : cette veille stratégique vous permettra de sortir de vos habitudes, en place depuis très longtemps. Pour aller plus loin, pratiquez l’open innovation, à l’instar de l’INSEE avec son Hackaton #OpenSirene fin 2016, qui avait pour objectif de créer des dizaines de nouveaux services basés sur les données partagées !

Heureusement, vous ne serez pas seul dans cette démarche. Les digital natives, qui ont grandi avec Internet, peuvent en effet vous accompagner, qu’ils soient collaborateurs ou clients. Les premiers, dans une approche BYOD (Bring Your Own Device ou “apportez votre équipement personnel”), peuvent déployer de nouveaux process en interne et encourager l’adoption de nouveaux outils. Les seconds, grands consommateurs d’applications mobiles, peuvent être sollicités lors d’ateliers de design thinking, pour aider à répondre plus précisément à leurs besoins !

transformation digitale en douceur

Vous voulez en savoir plus sur ce thème ? Christophe Rivayran, Directeur associé, vous invite au prochain Webinar gratuit; en 30 minutes seulement, sans vous déplacer, depuis votre ordinateur, développez votre niveau de connaissance du sujet. Pour s’inscrire, rien de plus simple, inscrivez-vous au Webinar "transformation Digitale" !

Les méthodes Agiles à la rescousse

Et si l’on faisait un petit point “méthode” ? Comment, concrètement, intégrer le digital à la stratégie de l’entreprise ? Parlons d’Agilité ! Lors d’une transition digitale, les méthodes Agiles peuvent en effet être précieuses. Voici ses grands principes.

Une priorité donnée à la collaboration et au bien-être des équipes

Avec des réunions régulières, les équipes sont plus impliquées, plus motivées, plus encouragées à communiquer. Responsabilisées, elles sont davantage dans une démarche d’innovation… digitale !

Une approche itérative

Une étape après l’autre ! L’un des grands principes des méthodes Agiles, c’est d’adopter une approche intelligente des projets. Les éléments à travailler sont priorisés en fonction de leur importance pour le cœur de business, de leur difficulté et de leur impact sur le budget. On avance au fil de l’eau, on s’adapte à chaque pas effectué, quitte à faire quelques modifications en cours de route.

La planification et la préparation

Avec l’Agilité, les projets sont découpés en étapes. Ce qui permet d’organiser les équipes en fonction des besoins de chacun des phases projet !

La qualité

Ce n’est (presque) pas un hasard si "Agilité" rime avec "qualité". L’objectif final est la satisfaction du client. Les méthodes Agiles imposent donc de se poser les bonnes questions, dans une démarche customer-centric. "Quelle est la valeur ajoutée de ce que je propose à mes clients ?", "En quoi mon service répond-il à leurs attentes ?" Autant d’interrogations que les méthodes Agiles mettent au centre du quotidien de l’entreprise !

L’amélioration continue

C’est la notion du test-and-learn : au fil des différentes réunions, les équipes analysent à la fois les réussites et les obstacles rencontrés. Ce qui permet de tirer des enseignements de ce qu’il s’est produit, de ne pas refaire les mêmes erreurs et, finalement, de gagner en efficacité, en productivité et en pertinence !

Un dernier conseil pour finir : lancez-vous ! L’échec n’est pas une catastrophe au contraire, échouer est surtout la preuve que vous essayez des choses… et une belle occasion de libérer des énergies dans l’entreprise ! Pour une transition digitale réussie, n’hésitez pas non plus à vous faire accompagner par des experts sur le sujet ;)

Sources chiffres : http://www.lechotouristique.co... photos : Picjumbo.com


On en parle

Articles similaires

La roadmap produit, l’outil de planification de projet idéal
Comment devenir un champion de la planification de projet ?
Les 6 erreurs à commettre pour échouer la gestion d’un projet digital