Le blog
Transformation digitale
Le portrait-robot du chef de projet digital idéal
02 juillet 2019 par L'équipe Soluti

À la croisée des chemins entre les utilisateurs finaux et les développeurs, le chef de projet est responsable d’un projet tout au long de sa durée de vie.

Interlocuteur privilégié de toutes les parties prenantes du projet, le chargé de projet se retrouve souvent seul quand il faut rendre des comptes à sa direction.

Chez Soluti, nous accompagnons quotidiennement des chefs de projets digitaux dans la conception et le développement de produits innovants. En travaillant à leurs côtés, nous avons appris à les connaître, à les comprendre.

Dans cet article, nous avons compilé les compétences-clés du chef de projet digital idéal. Et vous, comment vous situez-vous ? Quelles compétences possédez-vous déjà ? Quelles sont vos pistes d’amélioration ?

1. Qui es-tu, chef de projet digital ?

Les missions du chargé de projet digital

Le rôle de chef de projet digital consiste à concevoir, planifier et piloter des projets digitaux de l’idée au déploiement.

Voilà pour la belle définition théorique, mais que fait un chargé de projet digital au quotidien ?

Le premier constat, c’est que le poste se compose d’une multitude de tâches complémentaires. La journée du chargé de projet ne ressemble jamais vraiment à celle de la veille ni à celle du lendemain.

Voici quelques-unes des missions du chef de projet digital :

  • Calculer le budget prévisionnel d’un projet
  • négocier avec sa hiérarchie les ressources allouées à la réalisation d’un projet
  • planifier les différentes phases du projet
  • Construire et manager une équipe projet
  • Fixer des objectifs et des résultats-clés (les fameux OKR !)
  • recueillir les besoins des utilisateurs finaux,
  • organiser les tests des versions intermédiaires du produit
  • Communiquer auprès des publics-cibles sur le nouveau produit
  • analyser les performances du nouveau produit web ou mobile

La liste n’est pas exhaustive. Elle peut encore s’étoffer en fonction de la nature du projet.

En résumé, le chargé de projet digital est un véritable couteau suisse capable de gérer plusieurs fronts en même temps et de communiquer avec de multiples interlocuteurs (direction, clients, collaborateurs, prestataires,…).

Comment évalue-t-on le travail du chef de projet digital ?

Le chef de projet digital est responsable de la réussite des projets digitaux dont il a la charge.

L’initiative du projet peut venir de la direction, dans une optique de modernisation d’un service par exemple. Ou le chargé de projet peut être lui-même force de proposition s’il a identifié une piste d’amélioration.

Dans les deux cas, le manager de projet va présenter les grands axes de la nouvelle offre web ou mobile à ses supérieurs hiérarchiques :

Tout au long du projet, le chargé de projet digital sera évalué sur sa capacité à tenir ses engagements de départ. Concrètement, sa direction se concentrera sur 3 indicateurs : la qualité du livrable, le coût du projet (en comparant le coût réel au coût prévisionnel) et le délai de livraison.

2. Les 8 compétences-clés du chef de projet digital

Les missions du chef de projet sont très variées. Pour être performant, il faut combiner des connaissances spécialisées, une capacité à réaliser des tâches (les « hard skills ») et des traits de savoir-être (les « soft skills »).

Les 4 hard skills du chargé de projet digital

La gestion de projet

La gestion de projet comprend 2 grands volets :

  • La planification stratégique et opérationnelle
  • Le management de l’équipe projet

La planification de projet vise à s’assurer que le projet sera livré dans les délais prévus.

Les méthodologies classiques comme le diagramme de Gantt prévoient à l’avance toutes les étapes du projet. Elles présentent l’inconvénient de laisser peu de place aux imprévus. Coûte que coûte, on s’en tient au plan sans le modifier en fonction des aléas.

La gestion de projet en mode agile, à l’inverse, tient compte du fait qu’un projet se déroule rarement comme prévu de A à Z. Pour avancer tout en se laissant de la marge de manœuvre, on va fixer des priorités en termes de fonctionnalités et planifier uniquement une première version intermédiaire du livrable. Ensuite, on effectue des tests sur cette version et on planifie une deuxième itération (ou sprint) sur la base des retours utilisateurs enregistrés.

Les méthodes agiles permettent de gagner du temps et de réduire les coûts d’un projet. Si vous n’êtes pas certain de les maîtriser, il est toutefois préférable d’être accompagné par un partenaire expert en agilité.

Qui dit gestion de projet dit équipe projet. Le chef de projet est donc aussi un manager qui doit être capable de faire collaborer entre elles des équipes transversales.

Découvrez nos modèles pour vous aider à la planification de projet en mode agile

La communication

Le chargé de projet digital est le point de contact entre les parties prenantes d’un projet.

En interne, il est l’interface entre la direction et l’équipe projet. Il communique avec sa hiérarchie sur la pertinence du projet, les ressources nécessaires et les grands axes. Ensuite, il communique avec son équipe tout au long de la durée de vie du projet. Si le projet requiert les compétences d’un prestataire extérieur, c’est encore lui qui prend la parole.

Enfin, pour recueillir les besoins utilisateurs, le chargé de projet digital peut être amené à réunir un panel de clients.

La communication orale et écrite est donc une compétence-clé à ce poste.

La culture digitale

Sans être lui-même un développeur, le chargé de projet digital est amené à interagir avec des profils tech. Il doit donc avoir une bonne compréhension de leurs problématiques et maîtriser leur langage pour être légitime et communiquer efficacement.

De manière générale, il doit comprendre les enjeux de la digitalisation, être au fait des best practices et des nouveaux outils digitaux. Pour alimenter sa culture digitale, il exercera une veille constante.

Le management du risque

Le chef de projet digital étant jugé sur son respect des délais et des budgets, son rôle consiste en grande partie à minimiser les risques.

Il lui appartient d’adopter les méthodes qui réduisent les possibilités d’erreur, par exemple les méthodes agiles. Dans tous les cas, le chef de projet veillera à anticiper les problèmes qui pourraient survenir et à concevoir des solutions pour les résoudre avant qu’ils ne gangrènent le projet.

Les 4 soft skills du chargé de projet digital

La polyvalence

Le chef de projet digital intervient sur toute la durée de vie d’un projet web ou mobile : réflexion stratégique, développement, déploiement, communication, amélioration continue. Il interagit avec toutes les parties prenantes du projet.

En quelque sorte, il est un chef d’orchestre dirigeant un orchestre symphonique. Il conçoit, planifie, budgétise, coordonne, anime, négocie, communique, évalue, réajuste. Par nature, le poste de chargé de projet digital est multitâche. Il requiert une grande polyvalence et, en corollaire, une excellente organisation personnelle pour gérer de front toutes les missions.

L’esprit d’analyse et de synthèse

Tout au long d’un projet, le chef de projet digital recueille des données issues de sources diverses.

Qu’il s’agisse du cadre imposé par sa direction, du recueil des besoins utilisateurs à travers des ateliers de co-conception ou des informations remontées par les équipes de développeurs, il doit rapidement intégrer ces données, les analyser et s’en nourrir pour faire avancer le projet.

La créativité

La créativité est la petite étincelle qui différencie un bon chargé de projet digital ordinaire d’un chargé de projet ordinaire. Confronté aux mêmes problématiques, le chef de projet créatif saura sortir des sentiers battus, penser « outside the box » pour imaginer de nouvelles solutions. A défaut, quand on est bloqué, un petit coup de pouce extérieur peut ouvrir des perspectives.

Le leadership

Un bon chef de projet digital n’est pas seulement un chef. C’est un leader. Pour permettre à son équipe d’atteindre ses objectifs, il va s’appuyer sur ses collaborateurs, les inspirer et les motiver.

Cela passe par exemple par la méthode des OKR (Objectives & Key Results) pour la fixation des objectifs et par une communication efficace. Il est important aussi que le chef de projet sache désamorcer les conflits au sein de l’équipe projet pour maintenir le focus sur les objectifs finaux.

Kit de planification agile

Le chef de projet digital joue un rôle de coordination entre tous les participants d’un projet. Il est à la barre de la phase de réflexion stratégique au déploiement de la nouvelle offre. Il manage l’équipe projet et rend des comptes à sa direction. Pour mener à bien toutes ses missions, il doit donc posséder une large palette de qualités. On peut en ajouter une dernière : l’humilité. Certaines compétences vous font défaut ? Externaliser tout ou partie de votre projet vous permettra de bénéficier d’un regard neuf et de compétences complémentaires.

On en parle

Articles similaires

La roadmap produit, l’outil de planification de projet idéal
Comment devenir un champion de la planification de projet ?
Les 6 erreurs à commettre pour échouer la gestion d’un projet digital