Le blog
Transformation digitale
Les différents leviers tech pour booster la croissance d’une startup
27 octobre 2016 par L'équipe Soluti

Une startup ? Ce n’est pas une entreprise comme les autres ! Difficultés de financement, montée en charge maîtrisée, management efficace … autant d’enjeux particuliers qui rendent l’aventure passionnante ! Une bonne nouvelle cependant : il existe quelques leviers tech à actionner pour booster la croissance d’une startup. L’équipe de SOLUTI vous en propose quelques uns !

Les outils pour favoriser l’acquisition

Une startup, c’est par définition une entreprise… qui débute, OK, mais aussi qui a du mal à se faire connaître. Deux impératifs donc : acquisition et notoriété, qu’elle évolue sur un marché en B to B (de pro à pro) ou sur un marché en B to C (de pro à noob particulier). Heureusement, des outils existent pour faire connaître une startup et l’aider à dénicher ses premiers clients.

Le premier réflexe pour se faire connaître sur Internet pourrait être… de payer pour ça. Nous parlons ici de dispositifs comme Facebook Ads, Twitter Ads, LinkedIn Ads, Instagram Ads, etc. qui consistent à payer pour qu’une publicité s’affiche sur les réseaux sociaux, à destination de certains types d’utilisateurs définis à l’avance. Vous vous demandez si ça marche vraiment ? Et bien oui : les entreprises qui ont recours à ce type de technique voient leur notoriété s’améliorer assez vite.

Reste évidemment à tester les différents réseaux (notamment en comparant le taux de conversion) pour voir celui qui fonctionne le mieux, et se concentrer sur celui-ci. « D’accord mais moi, j’aurais dit Google Adwords, quand même ! » Ce n’est ni une bonne idée, ni une mauvaise idée : ça fonctionne - très bien en version desktop, moins bien sur mobile - mais c’est extrêmement concurrentiel. Rassurez-vous : les équipes de Google, qui connaissent le potentiel du mobile, planchent actuellement sur la question.

Deuxième démarche à mettre en place pour favoriser l’acquisition de prospects ? Une politique de contenus, dans la branche de l’inbound marketing. Cela consiste à proposer, via un blog principalement, des articles, des infographies et des informations pertinentes sur son secteur d’activité, optimisés pour le référencement naturel du site (SEO). Une prestation assurée par les agences de content marketing, pour ceux qui pensent ne pas avoir le temps de le gérer en interne. Sur le plan technique, SOLUTI peut d’ailleurs vous proposer des plateformes SEO friendly prêtes à l’emploi !

Le suivi et la transformation

Il existe des solutions qui permettent aux startups d’avoir un vrai suivi de leur business. Avoir une bonne visibilité sur les leads potentiels, c’est très bien… mais une fois générés, il faut les concrétiser ! Dans ce cas, deux options :

  • soit le lead est concrétisé tout de suite et là, champagne !
  • soit il faut le suivre, le relancer, le travailler, pour déboucher (le champagne) sur une commande ferme et définitive.

Dans ce cas, il peut être intéressant d’adopter des outils de marketing automation, dédiés à l’optimisation de la démarche commerciale et au scoring prospects. Nos préférés ? Tilkee et Pipedrive. Le premier vous permettra de « suivre » un lead, de gérer les relances, de connaître ce qui plaît dans votre offre, de savoir quand votre propale est lue — et jusqu’où elle est lue. Pratique et précieux. Quant à Pipedrive, il vous fournira une méthodologie de vente et une organisation du pipe, utiles pour se concentrer sur les prospects les plus prometteurs.

L’optimisation du système

Leads chauds, leads froids… Dans l’idéal, une startup finira par avoir plusieurs prospects, allant de celui qui est le plus éloigné de l’acte d’achat, à celui qui en est le plus proche. Il est donc capital de mettre en place une véritable stratégie de lead nurturing, basée sur un scoring préalable des prospects. L’idée ? Envoyer des messages adaptés aux profils des prospects (chauds, froids, tièdes…), les aider à progresser vers un achat, et n’oublier aucun client potentiel en route !

Éviter les solutions de paiement proposées par les banques

Nous vous avons parlé des différentes solutions de paiement présentes sur le marché. Ceux qui ont lu l’article ont bien compris que nos préférées étaient Stripe et Mangopay - et non celles que proposent les banques.
Non, nous n’avons rien contre les banques mais un clic supplémentaire dans le tunnel de vente, c’est potentiellement 20 % de conversion en moins. Or, l’UX (expérience utilisateur) des solutions de paiement des banques n'est pas forcément optimisée, ce qui peut entraîner une perte de chiffre d’affaires sur la durée. Alors certes, Stripe et Mangopay peuvent être un peu plus chères en termes de commission… mais elles sont pleines de promesses en termes de conversion !

Connaître ses leads

Un rendez-vous commercial en vue ? Préparez-le avec Corporama. Cet outil vous permettra d’avoir sous les yeux les informations lesplus importantes sur votre prospect:

  • Le secteur d’activité
  • La région ou le rayonnement géographique
  • Le chiffre d’affaires
  • Le statut
  • Les effectifs
  • La date de création
  • Les parutions dans la presse
  • La présence sur les salons professionnels

Corporama est un logiciel payant, mais une version free existe, et s’avère déjà très pratique. À tester !

Les chatbots : renouveler le service client

La grande mode actuelle en B to C — 90 % d’entre eux évoluent d’ailleurs dans ce secteur, où ils font office de SAV. Les chatbots sont des programmes de réponses automatisées aux sollicitations des internautes. Notre conviction chez SOLUTI ? Plus qu’une mode, ils vont devenir une tendance lourde en marketing et en gestion de la relation client !

Les startups ont donc tout intérêt à envisager le développement d’un chatbot, à condition de pouvoir identifier des réponses automatiques pertinentes, basées sur l’expérience des retours clients. L’avantage ? Cela ouvre un nouveau point de conversation avec les clients et les prospects !

Choisir un hébergement adapté

En France, il existe de nombreuses solutions d’hébergement. Mais toutes ne se valent pas. Les plus connues du grand public — par exemple celle dont le nom commence par O et comporte trois lettres… — ne gèrent pas la sécurité des connexions et ne sauvegardent pas le contenu du site. Plutôt problématique en cas de pics de fréquentation. Certaines sont ainsi mieux optimisées, plus sécurisées et plus adaptées à un déploiement à l’international. L’un de nos préférées ? Heroku !

Vous estimez que votre hébergement est un sujet sérieux qui mérite d’être abordé de vive voix ? On se retrouve à Lyon, au 73 rue de la République pour discuter de ce que SOLUTI peut vous offrir en termes d’hébergement et de maintenance ;)

Crédits photos : Startupstockphotos.com / Unsplash.com (iDriss Fettoul)


On en parle

Articles similaires

Comment optimiser le retour sur investissement (ROI) d’un projet digital
Start-up
4 signes qui montrent qu’il est temps de digitaliser un service
Développement web
Quand faire passer mon business par la phase de co-conception ?