Le blog
Transformation digitale
Moyennes & grandes entreprises : 3 conseils pour entrer dans l'ère du digital !
23 mai 2017 par L'équipe Soluti

Bienvenue en 2017 ! Le monde a changé, et les modèles économiques traditionnels également : l’heure est à la disruption. Pour un directeur ambitieux, il est devenu primordial d’avoir une vision de son entreprise sur le long terme… mais aussi d’oser prendre des risques ! Or, si 34 % des ETI ont conscience des problématiques liées à la transformation digitale, 35 % d’entre elles ne se sentent pas armées pour y faire face ! Vous vous sentez concerné ? SOLUTI vous donne 3 astuces pour attraper le train de la modernité !

Astuce #1 : bâtissez “votre” culture digitale

Cela porte un nom : l’acculturation. Pour y parvenir, formation et évangélisation sont de mise, et viennent en renfort de chiffres prévisionnels et des rapports détaillés (pour convaincre même les plus sceptiques).

La transition digitale est l’affaire de tous : on parle ici d’un phénomène qui concerne l’entreprise en entier, pas uniquement un service isolé. Au contraire, il s’agit plutôt d’une métamorphose de tous les processus en place et des relations entre tous ! La première étape est donc de sensibiliser l’ensemble du personnel à l’opportunité que ce changement représente.

Sensibiliser le personnel, oui… mais pas seulement ! Il va tout d’abord évoquer le sujet avec la tête pensante de l’organisation. Comex, codir, board… nommez-le comme vous voulez, mais un tel changement doit être à l’initiative de l’organe de pilotage de l’entreprise. C’est en tous cas ce qu’il se passe chez 52 % des ETI qui passent au digital, et c’est un premier gage de réussite. L’objectif ? Faire comprendre aux décideurs de l’entreprise que le digital n’est pas un obstacle mais, au contraire, un moyen de faire le poids et doubler la concurrence.

Astuce #2 : nommez un Chief Digital Officer

Et non, vous ne pouvez pas tout faire vous-même ! “Pourquoi ne pas confier ce rôle au DSI en place ?” vous demandez-vous. Parce que même s’il devra adapter son rôle à cette nouvelle approche du digital, il ne pourra pas avoir autant de recul sur la situation qu’un acteur extérieur à l’entreprise (forcément, il est déjà bien impliqué dans la société). Sans compter qu’il a déjà ses problématiques quotidiennes à résoudre.

Dès lors, l’embauche d’un CDO s’avère être une solution tout à fait adaptée : votre Chief Digital Officer saura fournir un accompagnement humain et technique aux équipes en place, pour impulser un vrai changement au sein de l’entreprise. En d’autres termes, définir et piloter votre nouvelle stratégie digitale, en collaboration avec le board et les managers.

meeting transfo digitale

Quelques qualités à rechercher chez votre futur CDO :

  • il doit faire preuve d’une véritable ouverture d’esprit et avoir un côté explorateur, ultra-entrepreneur dans l’âme ;
  • bien entendu, il doit aussi savoir fédérer et être assez curieux pour pouvoir penser à un nouveau business model et concevoir des processus inédits ;
  • il doit connaître les bases de votre secteur d’activité, afin d’être en mesure de communiquer avec tous les services de votre entreprise !

Astuce #3 : think big, start small

La transition digitale vous fait rêver ? Vous imaginez déjà toutes les applications que vous allez pouvoir développer, et les effets de vos nouveaux processus sur votre CA annuel ? Il va falloir commencer… par souffler. Voyez grand, mais démarrez petit ! Pour cela, deux impératifs : lancez-vous dans des projets à taille humaine, rapides à réaliser et intégrez le plus tôt possible ceux qui vont utiliser ce que vous créez. On appelle cela la conception user-centric, on pense d’abord à l’utilisateur avant de penser au produit.

Là encore, la meilleure solution est de se faire accompagner par des experts du digital, surtout si le numérique n’est pas votre tasse de thé. Ils vous aideront à organiser le développement de votre solution digitale. D'ailleurs, petite astuce SOLUTI : n’ayez pas peur de faire des erreurs, appliquez le principe du test-and-learn à votre entreprise. Votre leitmotiv : “Trompons-nous rapidement, tirons-en des conclusions et réitérons” !

Un dernier conseil : ça coule de source, mais prenez le temps de communiquer en interne ! Le changement doit être compris et accepté par tous, c’est la clé pour qu’il soit appliqué dans la durée. Pour cela, appuyez-vous sur des réunions, des moments d’échanges, des ateliers pratiques, voire sur la création de binômes intergénérationnels… Enfin, inscrivez-vous dans une démarche d’open innovation. Autrement dit, étudiez la concurrence et collaborez avec d’autres acteurs de votre écosystème économique. En matière de digital, c’est le meilleur moyen d’aller chercher l’inspiration et de rester dans la course !



Crédits photos : Unsplash.com (Benjamin Child / Breather)

Sources : http://www.ey.com/fr/fr/newsroom/news-releases/communique-de-presse-ey-barometre-de-la-maturite-digitale-des-eti ; http://www.usine-digitale.fr/editorial/les-pme-eti-qui-ont-une-strategie-numerique-gagnent-plus-et-embauchent-plus.N440747 ; https://www.thinkwithgoogle.com/intl/fr-fr/research-study/barometre-de-la-transformation-digitale-realisme-et-pragmatisme-en-2016/

On en parle

Articles similaires

Les 6 erreurs à commettre pour échouer la gestion d’un projet digital
Le portrait-robot du chef de projet digital idéal
Comment optimiser le retour sur investissement (ROI) d’un projet digital