Le blog
Transformation digitale
Tips pros pour une landing page qui transforme !
13 décembre 2016 par L'équipe Soluti

Que vous ayez une activité e-commerce ou non, vous avez (sûrement) déjà entendu parler de la landing page. Pour ceux du fond, il s’agit de la page web (optimisée pour l’occasion) sur laquelle arrivent vos visiteurs après avoir cliqué sur l’une de vos campagnes emailing, AdWords ou display. Elle est indispensable pour une activité qui marche comme sur des roulettes ! Son objectif ? Assurer une conversion maximale. Mais quels sont les critères à respecter pour rendre votre landing page performante ? SOLUTI vous dit tout sur le sujet.

Une compatibilité all devices pour un meilleur taux de rétention

Ce n’est pas un secret, la part de connexion sur desktop est de plus en plus réduite. Lors de la conception de votre landing page, assurez-vous donc de miser sur le responsive - c’est-à-dire une mise en forme qui s’adapte à tous les types d’écrans - et sur le site mobile. Tablettes, smartphones… Avec l’avènement du digital, les internautes sont ultra-connectés via une multitude de canaux. Votre page d’atterrissage doit donc pouvoir s’adapter à tous les supports, sous peine de perdre des leads potentiels.

Et quand on sait qu’en 2016, le taux de pénétration du mobile a franchi le seuil des 50% et que sa part au niveau du trafic Internet a connu une croissance de 39% par rapport à l’année dernière (merci Wearesocial pour les chiffres), il serait vraiment dommage de passer à côté !

Un formulaire bien pensé, primordial pour augmenter le taux de conversion

Pour booster la conversion de votre landing page, il est primordial de proposer un formulaire adapté, optimisé en fonction de la promesse marketing. Pour concevoir un formulaire pertinent, une règle d’or à respecter : adapter les champs texte au public visé. Vous vous en doutez, de la cible marketing découle directement le type et le nombre d’informations dont vous aurez besoin.

Le must : ne demander que ce dont vous avez besoin. Un formulaire trop long est rédhibitoire.

Un zoning ergonomique pour optimiser les leads

Le contenu de votre landing page doit être réfléchi et soigné, c’est vrai. Mais son UX est tout aussi stratégique dans la quête aux nouveaux leads ! Vous vous en doutiez, le zoning occupe donc une place primordiale dans la performance de votre page.

Concrètement, une ergonomie optimisée, ça passe par quoi ? Principalement un design clair et épuré, grâce auquel les internautes accèderont rapidement à l’information. Car ces derniers sont pressés et ne passent que quelques secondes sur une page : en 2014, BJMedia publiait une étude sur le temps d’attention des internautes. Et les résultats sont frappants : un quart des visiteurs d’une page la quittent après 4 secondes… Il s’agit donc ici d’optimiser leur temps sur la landing page et de leur servir les informations les plus importantes sur un plateau.

Allez droit à l’essentiel, créez des boutons ultra-visibles : l’important doit être à portée de pouce ou de clic. Un zoning bien pensé, c’est un taux de rétention qui augmente et une bonne UX, un outil efficace pour une fidélisation toujours croissante de votre base prospects/clients.

Un hero shot efficace

De manière générale sur le web, les supports qui proposent une image fonctionnent mieux. Pourquoi ? Parce qu’ils sont plus stimulants et ludiques pour l’oeil qui les observe. Pour capter l’attention de ses visiteurs, une landing page doit donc comprendre un visuel clé qui illustre la promesse marketing aka un hero shot.

Eh oui, mettre une image sur concept de façon claire et évidente s’avère bien souvent plus efficace que de longs discours ! L’idée ici est donc de choisir avec soin une image représentative de votre offre et la mettre en avant.

Une unique promesse marketing pour ne pas perdre vos visiteurs

Pour faire simple et bien cibler les campagnes menant à la page d’atterrissage, il ne faut pas s’éparpiller. Pour ça, une règle à suivre : une landing page = une promesse commerciale. C’est ce qu’on appelle l’USP, pour Unique Selling Proposition.

Pour améliorer le taux de transformation de la page et faire baisser son taux de rebond, vous devez donc définir une USP en amont. Pourquoi ? Parce qu’en dédiant votre page d’atterrissage à cette seule et unique promesse marketing, vous donnez un seul objectif à vos prospects et pouvez ainsi les guider efficacement. Une façon éprouvée d’éviter de perdre des leads qualifiés.

Des éléments de rassurance

L’idée ici est de démontrer votre expertise auprès des visiteurs de votre landing page, pour les rassurer et les amener à l’acte d’achat (ou de téléchargement de livre blanc… bref, à la transformation). Plus il y a d’éléments de rassurance, placés stratégiquement pour augmenter la confiance des internautes, plus vous appuyez votre légitimité.

Et on parle ici de preuves sociales (témoignages, nombre de followers, notes clients) mais aussi de preuves de notoriété (références, études de position sur le marché) et de preuves logistiques (lieu de fabrication, conditions de livraison - gratuite de préférence, programme fidélité). À l’heure du web social, la rassurance est plus que jamais un vrai levier de conversion !

Une campagne cohérente au global

Et quand on dit campagne, on parle du combo ad + landing page. Assurez-vous que le message véhiculé en amont soit bien le même que celui de la page dédiée… et que cette dernière répond à la promesse faite lors de votre campagne (Facebook Ad, Google Ad, display…) La cerise sur le gâteau ? Pour ne pas perdre vos visiteurs, soignez votre SEO, en conservant un champ sémantique et un même univers graphique similaires à ceux des ads.

En résumé ? Chaque landing page doit être conçue et optimisée en fonction de la transformation souhaitée, en gardant à l’esprit que l’UX doit toujours rester agréable, grâce à une page d’atterrissage intuitive. Pensez également à l’interaction post-transformation, en réfléchissant à une page de remerciements. Vous avez des doutes quant à la configuration la plus efficace pour votre page ? Prenez le temps de faire de l’A/B testing - rien de plus efficace pour tirer des conclusions et des best practices pour son activité. Besoin d’un coup de pouce ou d’un conseil de pros en la matière ? Contactez notre équipe pour un rendez-vous dans les locaux de SOLUTI : on en discutera autour d’un café !

Crédits photos : unsplash.com (Damian Zalenski / Carlos Muza)


On en parle

Articles similaires

La roadmap produit, l’outil de planification de projet idéal
Comment devenir un champion de la planification de projet ?
Les 6 erreurs à commettre pour échouer la gestion d’un projet digital