Le blog
Innovation
Nos conseils pour recruter le meilleur UX Designer !
29 juin 2017 par L'équipe Soluti

C’est un fait : la concurrence sur Internet est à portée de clic, et jamais l’UX (expérience utilisateur pour ceux qui ne suivent pas) n’aura été aussi importante. La preuve ? 88 % des internautes préfèrent ne pas retourner sur un site si l’UX proposée était décevante ! Dès lors, vous l’aurez compris, il devient vital de recruter un excellent UX Designer. Sa mission ? Fidéliser les clients via une expérience utilisateur incomparable ! Mais comment le choisir ? Quelles sont les compétences les plus intéressantes ? Bref, qui doit être votre Super UX Designer ? Soluti fait le point !

Un UX Designer et des valeurs à valider

Une entreprise qui marche, c’est une entreprise qui se repose sur un business model bien pensé, mis en place et accepté par toute l’équipe. Et ce business model, il repose sur des valeurs, qui vont lui être propres et donner des “repères” aux collaborateurs. Des exemples ? Il peut s’agir de bienveillance, transparence de rigueur, esprit d’équipe… Bref, de tout ce qui fait de votre état d’esprit une force pour l’entreprise, et un gage de sa réussite !

De fait, votre UX Designer potentiel aura beau avoir toutes les compétences du monde, il n’aura pas sa place dans l’équipe si ses valeurs personnelles ne correspondent pas à celles de votre entreprise. À l’inverse, si tout est en adéquation, le nouvel arrivant s’intégrera plus facilement, sera mieux accepté… et plus rapidement opérationnel ! En plus, cela lui donnera envie de rester longtemps dans l’entreprise (une bonne nouvelle quand on pense au temps qu’il faut consacrer à un recrutement) !

Du coup, comment vérifier que les valeurs humaines des candidats sont les bonnes ? Grâce à quelques questions incontournables :

  • Quelle est votre plus grande fierté professionnelle ?” : en lui demandant de détailler ce qu’il a aimé dans l’expérience qu’il évoque, vous pourrez définir ses objectifs personnels et ses facteurs de motivation. Il ne vous restera plus qu’à voir si cela correspond avec ce que vous attendez d’un collaborateur potentiel !
  • Quel est votre plus grand échec professionnel ?” : là, on vérifie si le candidat est capable de reconnaître ses erreurs, de les analyser et de changer de comportement. Une qualité précieuse pour tout professionnel !

Et les compétences dans tout ça ?

On y vient ! Pour valider les compétences professionnelles, il y a deux possibilités :

  • soit vous employez déjà quelqu’un qui possède les compétences recherchées chez le candidat, auquel cas il doit participer au processus de recrutement ;
  • soit personne en interne ne possède ces compétences. Dans le deuxième cas, pas de panique, voici la marche à suivre !

Tout d’abord, un petit rappel à garder à l’esprit. L’UX, c’est l’expérience utilisateur globale, soit l’ensemble des interactions avec le produit. Cela va donc de l’utilisation d’une interface à l’impact émotionnel du service proposé ! Votre UX Designer devra donc être :

  • Empathique, pour être capable de se mettre à la place de l’utilisateur et de concevoir une expérience qui répondra à ses besoins
  • Créatif, afin de concevoir une UX de qualité… sans oublier de faire preuve d’esprit critique. Eh oui, tout peut toujours être amélioré !
  • Curieux, pour explorer les dernières tendances et ne pas avoir peur de les intégrer à ce qu’il propose

Bien sûr, à ces impératifs s’ajoutent certaines compétences techniques : votre UX Designer devra avoir connaissance des méthodos UX (persona, experience map, scénarios d’usage…), savoir faire des audits et tests utilisateurs, comprendre l’importance du facteur humain et de la psychologie cognitive… Il vous reviendra aussi de vérifier son parcours professionnel. Et nous ne parlons pas uniquement de sa formation, même si elle peut avoir son importance ! Le plus important, ce sont les différentes expériences du candidat : lui ont-elles donné les compétences nécessaires pour le poste ? Quelle est sa valeur ajoutée potentielle ? S’il est autodidacte (ce qui est souvent le cas) pourra-t-il tenir sur la durée ?

Comment vérifier tout cela ? En lui faisant passer un test, tout simplement. Proposez-lui d’analyser un site ou une application, ou de se pencher sur un cas client pour qu’il explique ce qu’il proposerait (atelier, exercice, audit, livrable…). Dernier point, évoquez avec lui les logiciels qu’il maîtrise. Nous pensons notamment à :

  • Axure ou UXpin pour le prototypage ;
  • la suite Adobe ou Sketch, pour la mise en page et la conception graphique ;
  • JIRA ou Trello pour la gestion de projet.

N’oubliez pas que l’UX, ce n’est pas l’UI : dans l’idéal, vous devrez recruter deux profils complémentaires. Enfin, n’hésitez pas à donner des responsabilités à votre nouvelle recrue, afin de le faire sortir d’un rôle d’exécutant, et lui donner envie de rester !

Source : https://econsultancy.com/blog/10936-site-speed-case-studies-tips-and-tools-for-improving-your-conversion-rate

Crédits photo : Unsplash.com (Andrew Neel, rawpixel.com)


On en parle

Articles similaires

Accompagnement d’un projet digital de A à Z : le cas Envisport
TOP 5 des applications de l'économie collaborative à l'UX réussie
Téléphonie
Développement mobile & Frameworks : Faisons le point !