Le blog
Innovation
En pratique : nos meilleurs conseils pour recruter LE bon développeur !
23 février 2017 par L'équipe Soluti

C'est une évidence : les meilleures boîtes fonctionnent avec les meilleurs profils, y compris s'agissant des développeurs (cœur avec les doigts pour vous qui nous lisez).

Pour enrichir les équipes internes, se tourner vers de nouvelles technos ou entamer une transition digitale, une question à se poser : “Je recherche quel type de profil technique ?” À cette question, plusieurs réponses possibles : dev’ full-stack (un genre de Superman, capable de tout faire), développeur back-end (qui gère la partie invisible de mon produit), développeur mobile...

Une fois fixé, reste à trouver le meilleur développeur pour rejoindre votre aventure business. Comment procéder pour cibler directement les bons profils ? C'est là que nous intervenons : voici nos meilleurs conseils pour recruter un développeur efficace !

Pour recruter un développeur web ? Misez sur des valeurs humaines…

C'est notre premier conseil, presque le plus évident. Pour qu’une boîte tourne bien, elle doit se reposer sur de vraies valeurs et une certaine éthique (on en parlait déjà dans notre article sur le business model). Là, autant de possibilités que d’entrepreneurs : transparence dans les process, esprit d'équipe, prise d'initiatives, bienveillance…

Votre nouveau champion du dev’ devra donc, au-delà des compétences techniques nécessaires (on imagine que vous ne lui demanderez pas simplement de programmer un jeu sur sa Casio…), coller à l'idée que vous vous faites de votre entreprise. Mettez-le dans le bain dès l'entretien, parlez de ce qui fait que votre entreprise est différente des autres, de ce qui lui donne une longueur d’avance.

Pour prendre la température, demandez à votre candidat :

  • sa plus grande fierté professionnelle, ce qu'il a aimé dans l'accomplissement de cette tâche, ce qui l’a motivé. L'objectif ? Savoir ce qui l’incite à se lever le matin pour aller au bureau !
  • son plus grand échec professionnel. Ici, pas d'autoflagellation : il s'agit (surtout) de vérifier si votre candidat est capable de faire preuve d'autocritique, et de reconnaître ses erreurs pour les analyser et ne plus les refaire — a fortiori s'il travaille chez vous !

… et sur de solides compétences techniques

Bien sûr, vous ne recrutez pas juste quelqu'un de "sympa" ou de "motivé". Il faut aussi vérifier les compétences techniques. Si l'un de vos collaborateurs possède ces compétences, il doit impérativement participer à l'entretien !

Ensuite, ne vous privez pas de tester vos candidats. Première méthode : le test de réflexion algorithmique. Objectif : juger la capacité de réflexion autour d'un problème, et les moyens mis en œuvre pour proposer une solution optimisée. Ce que vous devez rechercher ? Un candidat qui sait réfléchir, produire du code original et penser optimisation. Exemple d’exercice à proposer pendant l’entretien : "Voici un tableau avec des valeurs dans chacune des cases. Merci de créer un algorithme qui permet d'inverser ces valeurs avec un nombre d'itérations minimal." À vos candidats de jouer !

Autre exercice à proposer : le test de conception d'architecture technique. Il vous permettra de juger de la capacité du candidat à créer la base d'un logiciel — plus ou moins la base du métier de développeur, non ? Il pourra ainsi vous montrer qu'il sait :

  • anticiper les problèmes ;
  • définir l'architecture du code avant de commencer à développer ;
  • penser au lieu de foncer tête baissée !

En entretien, inutile de penser à une app trop compliquée. Demandez-leur simplement de créer un Puissance 4, le jeu qui consiste à aligner 4 pions d'une même couleur sur une grille !

Quelques conseils bonus pour recruter un développeur tip-top

  • Testez les connaissances du candidat dans le langage recherché. Vous pouvez passer par un questionnaire en ligne, comme ceux que propose le site Test01Coder.
  • Vérifiez sa méthodologie de travail. Les freelances sont bosseurs, mais ils n’ont pas toujours l’habitude de travailler en équipe ; les devs expérimentés sont pointus, mais ils s'accrochent parfois à des outils moins efficaces.
  • Parlez à votre candidat préféré de gestion de tickets, d'outils de documentation, d'outils de version de code, ou encore d'outils d'intégration continue. Votre perle rare doit maîtriser toutes ces notions. S'il vous parle de JIRA pour le ticketing, de Confluence pour la doc’, de Jenkins pour l'intégration continue ou encore de Git pour la version, c'est (presque) gagné !

Ah oui, dernier conseil : vérifiez que votre candidat parle — ou au moins, le comprend — anglais, pour deux raisons. D'une part, la doc’ technique est majoritairement dans cette langue, et d'autre part, on conseille souvent de coder dans la langue de Shakespeare ! Bien sûr, si vous n'êtes pas à l'aise avec ces profils, faites appel à un cabinet de recrutement spécialisé. Vous perdrez moins de temps !

Crédits photos : Freestock.org / Unsplash.com


On en parle

Articles similaires

Accompagnement d’un projet digital de A à Z : le cas Envisport
TOP 5 des applications de l'économie collaborative à l'UX réussie
Téléphonie
Développement mobile & Frameworks : Faisons le point !