Le blog
Transformation digitale
Aide à l'accélération : le cas Tilkee
24 novembre 2016 par L'équipe Soluti

Fondée en 2012 par Sylvain Tillon et Etienne Depaulis, la start-up Tilkee a créé un nouveau genre de logiciel de suivi de prospection. L’idée derrière le projet ? Prioriser la relance des propositions commerciales et améliorer le taux de transformation des forces de vente. Sylvain Tillon nous parle de la collaboration entre SOLUTI et sa start-up, au moment de son accélération.

Dans quel contexte Tilkee a-t-elle fait appel à SOLUTI ?
On a connu SOLUTI grâce au bouche-à-oreilles, car ils sont très présents dans l’univers start-up. Quand on leur a demandé d’intervenir sur notre projet, on avait déjà un outil en interne mais ce dernier était en phase de déploiement commercial.

On allait entrer en phase d’accélération et on avait besoin d’un outil techniquement plus poussé, mais on n’avait pas le temps de s’en occuper en interne. On a fait appel à SOLUTI car on savait qu’ils allaient intervenir dans un cadre clair.

Comment s’est déroulée la prestation ?
Notre start-up était encore jeune et on manquait un peu de recul sur notre solution. On est allés voir SOLUTI avec un cahier des charges déjà rédigé en leur disant “Voilà ce qu’il nous faut, vous pouvez nous le faire ?” Or, notre projet était perfectible… SOLUTI l’a bien vu et nous a alertés sur les limites de notre cahier des charges.

"'Voilà ce qu’il nous faut, vous pouvez nous le faire ?' Or, notre projet était perfectible… SOLUTI l’a bien vu"

Après validation de notre côté, ils se sont lancés dans le projet et nous ont rendu un livrable conforme au périmètre fonctionnel qu’on avait défini dans le cahier des charges. D’ailleurs, si c’était à refaire, on les solliciterait sur le volet cadrage fonctionnel pour partir dans la bonne direction du premier coup.

Quels ont été les bénéfices pour Tilkee ?
On a pu gérer notre montée en charge avec plus de sérénité et fournir à nos clients ce qu’on leur avait vendu au départ. Une fois le projet opérationnel terminé, on a aussi fait appel à SOLUTI pour la partie juridique de Tilkee, car ils connaissaient notre activité et pouvaient nous conseiller tout en conservant une cohérence sur le projet au global. SOLUTI a participé à notre effort d’accélération !

De manière générale, SOLUTI a su prendre les bonnes décisions pour concevoir une solution adaptée aux besoins de notre start-up. C’est pour cette raison qu’on pense faire appel à eux pour la V1 de notre futur projet.

Un dernier mot ?
Quand on conçoit un cahier des charges, ça vaut la peine de prendre les conseils de l’entreprise qui va s’occuper de la partie technique. C’est elle qui va avoir les mains dans le projet : elle pourra donc apporter une réflexion très opérationnelle… ce qui permettra d’anticiper tous les cas de figure, et d’aller dans la bonne direction dès le départ.

Envie d’un bon livre de chevet pour en apprendre sur la transition digitale appliquée à la vente ? Sylvain partage son expérience en la matière dans Je veux vendre mieux. Pensez à nous dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires ! ;)


On en parle

Articles similaires

La roadmap produit, l’outil de planification de projet idéal
Comment devenir un champion de la planification de projet ?
Les 6 erreurs à commettre pour échouer la gestion d’un projet digital